logo twitter de Deux-Sèvres en transition logo facebook de Deux-Sèvres en transition

Élections départementales - 2021

L’ÉCOLOGIE ENSEMBLE, SOLIDAIRE ET CITOYENNE

bannière

L’ÉCOLOGIE ENSEMBLE, SOLIDAIRE ET CITOYENNE

Un projet éco-citoyen pour notre département


La santé et l’eau potable : la majorité sortante se réveille un peu tard…

Vive les élections ! À deux reprises ces derniers jours, la majorité départementale sortante déploie sa communication sur des enjeux sur lesquels elle a été silencieuse ces dernières années : la santé et l’eau potable. À 40 jours du renouvellement de l’assemblée départementale, il serait temps de s’en préoccuper !

Pour les habitantes et habitants des Deux-Sèvres LA SANTÉ est une priorité absolue depuis longtemps. Tant mieux si des actions avancent enfin, mais le collectif Deux-Sèvres en transition regrette le retard qui a été pris par notre département pour lutter contre la désertification médicale. Il n’est pas acceptable que des citoyennes et citoyens des Deux-Sèvres renoncent à des soins par manque de professionnels de santé auxquels nous renouvelons tout notre soutien alors qu’ils sont au front et épuisés par la lutte contre la pandémie.

Les candidates et candidats du collectif Deux-Sèvres en transition s’engagent à :

  • Amplifier le soutien, en lien avec les communes et communautés de communes qui se mobilisent fortement, les projets de maisons ou centres de santé sur notre territoire ;
  • Valoriser l’attractivité et la qualité de vie de notre territoire (paysages, culture…) auprès des professionnels de santé, pour les inciter à s’installer dans le département ;  
  • Créer, en lien avec les acteurs économiques, un service départemental pour l’emploi des conjointes et conjoints des professionnels de santé afin de favoriser leur installation ;
  • Soutenir l’accueil et l’hébergement des étudiantes et étudiants dans le domaine de la santé ;
  • Engager une grande concertation citoyenne avec l’ensemble des habitantes et habitants des Deux-Sèvres sur la question primordiale de la santé.

De même, la reconquête de la ressource en EAU n’est malheureusement pas apparue comme une priorité de la majorité départementale sortante tout au long des six dernières années. Elle a défendu dans ce domaine une vision conservatrice alors qu’il y a urgence. Le schéma adopté hier, sans réelle concertation avec les usagers, se base sur une augmentation déraisonnable de la consommation d’eau, alors que la ressource va diminuer avec l’accélération du changement climatique. Pire, il renonce à toute ambition en matière de réduction des polluants, en tablant sur une augmentation de 25% à l’horizon 2040, entérinant un échec dans la réduction des pesticides et des nitrates.

Le collectif Deux-Sèvres en transition propose une politique de l’eau totalement différente (voir nos propositions). Alors que la ressource en eau potable pourrait devenir critique dans les années à venir avec le changement climatique, la reconquête de la ressource passe prioritairement par la transformation agroécologique de notre modèle agricole.